Dépannage d’urgence : comment bien réagir ?

Dans tout domaine de l’habitat, qu’il s’agisse de la serrurerie, la plomberie, la vitrerie, il peut arriver que l’on soit obligé de faire appel à un professionnel pour un dépannage d’urgence à domicile. Dans ce type de situation, il sera nécessaire d’adopter des gestes simples mais pourtant à connaître pour que le dépannage se déroule dans les règles et pour ne pas se faire arnaquer. Comment alors bien reconnaître les professionnels sérieux délivrant une prestation de qualité ?

Ne pas céder à la panique

Qui dit situation d’urgence dit panique. C’est pourtant le premier facteur à éviter. Garder son sang froid permet d’avoir les idées claires et de faire les bons choix. On s’évite ainsi d’appeler les mauvais professionnels qui profiteront de l’état de détresse dans lequel on est pour pratiquer des tarifs surréalistes et conseiller des prestations supplémentaires inutiles.

Pour sortir d’une situation d’urgence, il s’agit dans un premier temps de déterminer si la situation nécessite d’être dépannée immédiatement. Si l’on a claqué sa porte en pleine nuit par exemple, peut-être vaut-il mieux dormir chez un ami et appeler un serrurier, comme cet expert en dépannage de serrure à Saint-Étienne, par exemple, lorsque le jour est levé. On s’évite ainsi une facture plus salée.

Bien choisir son professionnel

Ce qu’il faut absolument éviter est d’appeler le premier numéro que l’on trouve, sur les flyers de sa boite aux lettres ou encore accroché sur sa porte de maison. Il est préférable de bien prendre le temps de s’assurer que le professionnel est sérieux. Choisir un expert proche de chez soi peut s’éviter des frais de déplacement importants. Si celui-ci fournit un devis avant la prestation, cela sera également bon signe. Enfin, lorsque le professionnel est sur place, il vaut mieux se contenter de la prestation de dépannage et ne pas accepter tout autre travaux qui pourrait être proposé et qui n’est pas spécifié dans le devis.

On peut aussi contacter directement le fabricant afin de demander les coordonnées de l’installateur agréé le plus proche. Ainsi, on s’évite dans un premier temps de faire appel à un spécialiste situé à l’autre bout de la ville, et on s’assure de recevoir un dépanneur connaissant le produit à dépanner.

Enfin, si la facture reste trop importante ou qu’elle n’est pas conforme au devis, et qu’un accord amiable n’est pas envisageable pour régler le litige, il est indispensable de se défendre. On peut commencer par contacter le professionnel, saisir le médiateur de la consommation ou contacter la DGCCRF.