Les combles dans une habitation correspondent à l’espace vide entre le toit et le plafond du dernier étage. Ils sont aménageables si une personne peut y accéder et rester debout au centre de ceux-ci. L’isolation des combles fait partie des travaux de rénovation énergétique. Elle est à prioriser dans la mesure où jusqu’à 30 % des pertes de chaleur se font par la toiture. Ainsi, elle permet de faire le plus d’économie d’énergie pour un faible coût. Elle offre l’occasion de réduire la facture de chauffage.

Tout savoir sur l’isolation des combles perdus

Avec les 30 % de déperditions de chaleur de l’habitat, le comble est donc la surface qui occasionne le plus de pertes caloriques dans une maison peu ou mal isolée. C’est ce qui se passe durant l’hiver. Par contre, c’est la surface la plus exposée à l’ensoleillement en été. Pour obtenir un confort en toutes saisons et réaliser ainsi des économies d’énergie, il faut impérativement mettre en place une isolation thermique performante, plus particulièrement au niveau des combles. L’isolation doit répondre à toutes les configurations de toiture, en neuf comme en rénovation.

Pour un comble perdu non habitable, il peut s’agir d’une toiture à faible pente ou d’une mise en œuvre d’une charpente industrielle encombrant l’espace sous toiture. C’est la charpente fréquente en W. Pour une telle situation, la technique la plus appropriée dans la pratique est l’isolation par soufflage de la laine. En effet, ce type de comble est le plus souvent difficile d’accès. Des fois, il ne dispose même pas d’une trappe de visite depuis l’intérieur du logement.

Lorsque le comble est habitable, mais non utilisé, il est possible de l’isoler en attendant l’aménagement. L’isolation par déroulage de la laine minérale est à utiliser. Les rouleaux de laine permettent de calfeutrer efficacement l’ensemble de la surface du comble. La méthode est rapide pour sa réalisation.

L’aide à l’isolation des combles

L’isolation des combles à 1 euro est une offre qui est financée par les entreprises fournisseurs d’énergie. C’est leur contribution pour le financement à la réduction des énergies en contrepartie d’une exonération de la taxe. Cette aide de l’État est assortie de quelques conditions à savoir :

  • prime exceptionnelle accessible jusqu’au 31 décembre 2020,
  • l’objectif est de mieux aider les ménages à isoler leur logement,
  • ouverte à tous les ménages,
  • concerne les travaux d’isolation des combles ou de la toiture,
  • les travaux sont à réaliser par un partenaire du dispositif signataires de la Charte Coup de pouce isolation.

Le montant de la prime est en fonction de la surface des travaux et celle des ressources des ménages. Ainsi, l’isolation des combles pour les ménages modestes est de 20 euros/m² et 10 euros/m² pour les autres ménages. Quant à l’isolation des planchers bas, la prime est de 30 euros/m² pour les ménages modestes et de 20 euros pour tous autres. La prime afférente aux travaux d’isolation des combles peut être associée au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et l’écoprêt à taux zéro.

Laisser une réponse