Le sommier, un élément essentiel de la literie

Les gens ont tendance à minimiser l’importance d’un sommier, alors que celui-ci est un élément indissociable d’une literie. Comme le matelas et l’oreiller, il est bien normal de bien choisir le sommier pour jouir d’un sommeil de qualité.

Le sommier est le châssis sur lequel repose le matelas afin d’acquérir le plus de commodité durant le sommeil. Il joue un rôle primordial dans le soutien que doit apporter le lit. Le corps du dormeur, spécifiquement au niveau de la nuque, des épaules et des lombaires, requiert une homogénéité parfaite avec le couchage, pour un doux sommeil. Le sommier doit avoir un bon système de suspensions pour amortir les changements de position. Il permet également au matelas de ne pas s’affaisser trop rapidement. La ventilation que fournit le sommier réduit la présence de moisissure et de bactéries. Souvent relatif au matelas, il existe différents types de sommier : à ressorts, à plots, plancher, tapissier, électrique ou encore à lattes.

Le sommier à lattes

Les sommiers à lattes font partie des modèles les plus prisés par les consommateurs. Ils sont fabriqués, généralement, à partir de bois ayant des capacités de souplesse et de résistance. Les sommiers à lattes garantissent le soutien nécessaire à l’ensemble du couchage. Ce type de support convient mieux à des matelas en mousse ou en latex. La particularité des sommiers à lattes réside dans leur système de thermorégulation. L’excellente circulation d’air apporte une ventilation optimale, pour ne pas avoir chaud durant le sommeil. Plus le sommier est haut, plus l’air va se propager, évitant ainsi l’apparition de moisissure. Cela est aussi bénéfique à la durée de vie des sommiers. Ces derniers peuvent subsister jusqu’à 10 ans et plus. En outre, contrairement aux sommiers à ressorts, les sommiers à lattes bénéficient de réglages pour la fermeté, pour correspondre aux critères de qualité des matelas haut de gamme.

Les deux types de sommiers à lattes

Il vous est proposé deux types de sommier à lattes : passive et active. Ce qui différencie l’une de l’autre est le niveau de fermeté.

Le sommier à lattes passives

Le sommier à lattes passives (à lattes fixes) est considéré comme un modèle classique. Il est constitué d’un cadre sur lequel sont immobilisées des lattes en bois d’ordinaire durs tels que l’épicéa. Le sommier à lattes passives est donc plus ferme, sans pour autant perdre en confort.

Le sommier à lattes actives

Le sommier à lattes actives (à lattes articulées) est plus dans la souples. Fabriqué à partir de bois plus élastiques comme le hêtre ou le peuplier, il s’adapte aux mouvements corporels sur le matelas. Le sommeil est par conséquent, plus doux. La durée de vie des sommiers à lattes actives est également élevée grâce à ses propriétés d’élasticité naturelle.

 

0 Comments
0 Pings & Trackbacks

Laisser un commentaire