Les différentes techniques d’isolation des combles

Le saviez-vous ? Isoler vos combles est la solution idéale pour réaliser d’importantes économies d’énergie et assurer un confort thermique optimal dans votre maison. En effet, mal ou non isolés, les combles sont la principale source de déperdition énergétique, quelle que soit la saison. En hiver, ce n’est pas moins de 30% de l’énergie produite qui s’échappe de l’habitation par le toit. En été, c’est aussi la partie du logement la plus exposée au soleil, et donc aux surchauffes pouvant parfois atteindre les 70°C.

L’isolation des combles par l’intérieur (ITI)

Pour remédier à ces problèmes, il existe différentes techniques mises à votre disposition, à commencer par l’isolation thermique des combles par l’intérieur (ITI). Ce procédé est principalement utilisé pour renforcer la performance énergétique des murs, de la toiture et des planchers. Il est relativement simple à mettre en œuvre, notamment si les combles ne sont pas encore aménagés.

Comme son nom l’indique, l’isolation thermique par l’intérieur se fait directement dans la maison, en appliquant des matériaux isolants sur le mur. Le choix du matériau est déterminant pour isoler correctement vos combles. En effet, à épaisseur comparable, tous les isolants ne se valent pas :

  • le polyuréthane : il offre une performance thermique comprise entre 0,022 et 0,030 W/(m.K), soit watt par mètre-kelvin, l’unité de mesure de la conductivité thermique ;
  • le polystyrène expansé : entre 0,029 et 0,037 W/(m.K) ;
  • la laine de verre : entre 0,030 et 0,040 W/(m.K) ;
  • la laine de roche : entre 0,032 et 0,040 W/(m.K) ;
  • le liège : entre 0,032 et 0,049 W/(m.K) ;
  • la laine animale : entre 0,035 et 0,042 W/(m.K) ;
  • la fibre de bois : entre 0,037 et 0,049 W/(m.K) ;
  • la ouate de cellulose : entre 0,038 et 0,042 W/(m.K) ;
  • la laine de chanvre : entre 0,040 et 0,046 W/(m.K) ;

Plus la conductivité thermique est élevée, plus le matériau est conducteur de chaleur. Plus elle est faible, plus le produit est isolant. Il est donc préférable d’opter pour du polyuréthane plutôt que pour de la laine de chanvre. Pour une isolation thermique optimale, il est également possible d’opter pour un matériau complémentaire, comme le torchis ou un isolant mince.

L’isolation thermique par l’intérieur : quels avantages ?

L’isolation thermique par l’intérieur est la solution la plus couramment utilisée, notamment grâce aux nombreux avantages qu’elle présente.

En hiver, elle permet de conserver une température harmonieuse et évite la formation de condensation voire, à long terme, de moisissures sur les parois.

Aux beaux jours, lorsque la chaleur rend l’atmosphère particulièrement lourde, l’isolation conserve la fraîcheur, laissant ainsi des combles agréables.

C’est de plus le procédé le moins cher sur le marché, facile et rapide à mettre en œuvre. Une bonne nouvelle pour votre porte-monnaie !

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE)

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) est la technique idéale si vos combles sont déjà aménagés. En effet, elle offre l’avantage de ne pas toucher à l’espace intérieur, les travaux se passant exclusivement à l’extérieur. Un atout non négligeable si vous souhaitez continuer à profiter pleinement de votre pièce à vivre durant les opérations.

Contrairement à l’isolation des combles par l’intérieur, c’est un procédé particulièrement technique et complexe à réaliser, nécessitant des connaissances poussées dans les domaines de la charpente et de la couverture. Néanmoins, cette méthode vous apportera un confort thermique et des économies d’énergie incomparables.

Il existe différentes techniques permettant d’isoler les combles aménagés par l’extérieur, les plus répandues étant la pose de panneaux sandwich et l’isolation en sarking.

La pose de panneaux sandwich est la méthode la plus simple à réaliser. Il suffit en effet de placer les panneaux à-même la charpente et de les visser sur un support de bois ou de métal. Reste ensuite à les assembler entre eux, grâce à un système de rainures conçues avec des languettes de bois ou de PVC.

Le sarking consiste à rehausser le toit de votre maison afin d’y insérer une couche d’isolant. C’est une solution particulièrement efficace qui permet un véritable gain de place, mais c’est aussi la plus complexe et la plus coûteuse.

L’isolation thermique par l’extérieur : quels avantages ?

Solution de plus en plus plébiscitée, l’isolation thermique présente elle aussi de nombreux atouts qu’il serait dommage d’ignorer.

Parmi ces avantages figurent en première place les excellentes performances énergétiques assurées par ce type d’isolation. En effet, elle permet de lutter efficacement contre les ponts thermiques, principaux responsables des pertes d’énergie, et donc de réaliser jusqu’à 70% d’économies de chauffage.

Outre cet aspect financier, elle constitue aussi un moyen d’effectuer le ravalement de la façade de votre habitation. Un élément à prendre en compte si vous avez pour projet de vendre votre maison.